06/12/2011

Les tourbillons de vagues!

 

Y a des jours chers amis où dès  mon lever je m’enfuirais en courant !  Ces matins où je constate que mes épaules sont bien frêles pour la lourdeur de la tâche.   Il y a des moments où le contrecourant m’atteint et me bouleverse.   Comme si chaque parent, enseignant, intervenant s’était donné le mot pour exiger, réclamer, critiquer.  Il existe des périodes  plus saines que d’autres. 

 

Quand tu passes ton temps  à devoir prendre soin des enfants des autres, c’est un peu comme si tu glissais ta vie sous un microscope…chaque intervention, chaque action sera vue, évaluée, critiquée.   Parfois avec raison, souvent à tort ! 

 

 En fait c’est bien normal.  Si j’avais une petite ou une grande je serais sûrement comme eux !  Si j’étais un intervenant qui doit s’assurer de la qualité du service donné, je ferais pareil mais s’ils savaient comme parfois ça peut miner un moral ! 

 

  Hier, juste pour sourire j’ai compté le nombre de couches que j’ai changées… 15 couches c’était une journée tranquille !  J’ai aussi compté le nombre d’insatisfactions émanées par soit un parent, soit un jeune, soit  un intervenant…..2…ce fut une journée relaxe !  J’ai répondu 22 fois au téléphone…comme d’habitude !   J’ai fixé trois rendez vous…comme presque tous les jours !   J’ai lavé quatre brassées de lavage…décidément c’était bien relaxant hier !   J’ai donné cinq bains, lavé quatre fois des cheveux…etc….  

 

Mon quotidien est rempli et j’adore ça mais je reste humaine…avec faille et tourbillons de vagues !

 

 Il y a des jours où franchement j’enverrais paître une partie des gens que je côtoie, dans ce temps-là,  je déclenche l’alarme Véroniale !   En phase critique, je fais une fugue !   Je quitte pour quelques heures, me laissant remplacer et me permettant de souffler.   Parfois ma fugue dure un weekend….je pars découvrir la couleur du temps en arrêtant mon temps qui file à vive allure sous mon toit !  Parfois je file pour quelques heures, juste le temps de sentir l’air du voisinage au lieu du mien… mais à chaque sortie veroniale,  j’ emporte avec moi  les rayons du soleil…pour un petit moment…protégeant ainsi ma santé mentale, mes projets et mes envies de continuer de me lever pour faire quatre brassées de lavage, fixer trois rendez-vous, donner cinq bains…….

 

02:12 Écrit par veronique | Lien permanent | Commentaires (17) |  Facebook |