19/08/2010

Le chemin des mille et une questions



Il était une fois une maman un peu fofolle qui habitait une grande maison remplie d’enfants. Bien qu’elle avait plein d’idées de texte, d’envie d’écrire et de sujets fort importants à vous échanger elle n’arrivait pas à les exprimer car madame maman passait son temps à répondre a tout plein de questions...sans arrêt ! Quand subitement , elle sentait la pause ou un moment de répit elle allait subtilement vers son clavier dans le but d’échanger...mais ça ne durait jamais bien longtemps car madame maman était toujours dérangée, sollicitée et questionnée. C’est donc par petite phrase, qu’elle a fini par écrire ce petit mot qui doit sans doute être difficile à suivre...car elle tenait malgré cette douce folie de fin de vacances qui réside sous son toit à vous embrasser par ses mots en attendant le temps ! Qui finira sûrement par arriver...

xxxx

20:49 Écrit par veronique | Lien permanent | Commentaires (57) |  Facebook |

16/08/2010

Être femme et mère

 

Parfois subtilement vers la tombée de la nuit,  la femme reprend les cordeaux et la mère que je suis s’évanouit.  Bien que j’aime chaque enfant qui demeure au sein de mon essaim.  Il reste des instants  où seule la femme existe. Où je suis  caressée, par ses moments d’envie et pour la première fois je les couche sur ce papier virtuel.     Espérant, ne blesser personne, c’est la femme ce soir qui vient vous livrer son âme.

Bien que complexe puisque je suis une femme (sourire), je dois avouer pour ne rien arranger de toute cette complexité que j’ai en mon être une parcelle grande comme le monde de maminaria mais il reste aussi une place intense pour la sensualité.

J’aime sentir, ressentir, titiller cette forte puissance qu’est l’envie !

Voir mon corps danser au gré de  toucher

Goûter à la volupté de chaque baiser

Sentir caresse, allégresse et finesse

Laisser une main me donner des frissons

Danser corps à corps à l’unisson

Profiter d’une bouche et devenir feu

Puis l’Extase au fond des yeux

Bien que je sois mère tous les matins

Bien que je sois celle qui fait cheminer petit et malin

Reste à l’intérieur de moi

Se cache cette femme qui d’une caresse s’émoit

Douce nuit    xxx

12/08/2010

Ma décapotable!

Une belle jeune femme blonde conduire sa voiture convertible avec sa main dans l'air de se sentir le vent souffle  Banque d'images

Bien que j’aime énormément passer du temps avec chaque membre de ma poëllonée, il m’arrive d’avoir envie de m’évader et de prendre le large par moment!    Pour ces occasions rarissimes,  je suis équipée d’une magnifique vieille décapotable de 1993.  Toute remontée à mon goût et avec plein de petits plus que seule une femme peut apprécier ! Sourire... 

Quand le cœur est une brume, quand le quotidien devient lourd et amène l’amertume, je prends du temps pour moi au volant de ma bagnole sans toit.   Lorsque mes cheveux volent au vent, quand la musique enterre bruit et temps, il ne reste aucun tourment et je glisse dans la détente du moment. 

C’est ainsi que le jour s’embellit …..