15/01/2010

une séparation

Ici ça discute ferme… ma grand-maman sans sourire est de plus en plus perdue, nous envisageons un départ à moyen terme de ma famille pour un centre spécialisé où elle sera  en sécurité et  ou on répondra plus adéquatement à ses besoins.    Ça me rend triste, très triste.  Je sais très bien que pour son bien nous devons nous rendre vers cette évidence  mais c’est encore la perte d’un membre de ma portée et je sais que le jour où elle l’apprendra elle sera déboussolée et bien insécure.   Ça fait déjà un grand moment que je suis son pallier, sa référence et celle qui assume ce dont elle n’arrive plus à s’occuper.

La séparation est ce qu’il y a de plus difficile quand nous sommes maman d’accueil mais dès le départ nous savons que nous aurons un jour ou l’autre à le vivre.  Ces petits et grands  nous sont prêtés  pour rafistoler leur cœur sur période plus ou moins significative.   Des événements, une perte d’autonomie, un retour dans leur milieu naturel les font quitter à nouveau le nid.   Et ça laisse place à d’autres parfois  plus effrités, moins en forme, qui ont besoin d’encadrement et qui souvent sont bien marqués. 

Quand je dresse le sillage de ma grand-maman, il  résonne des pas perdus dans l’ombre de sa mémoire.    L’Alzheimer est une bien grave maladie,  perdre ses souvenirs est à mon avis une des  plus grandes pertes que l’humain puisse subir.   Quand l’écho de ton cœur devient le seul souvenir puissant,  quand se glissent de tes cheveux gris ces moments que l’ont croyait gravés, quand l’ombre galope sur ces personnes chéries de  notre enfance, quand nos  photos deviennent floues et que les noms n’existent plus, l’humain s’éteint comme une flamme qui se noit dans sa cire, et je pleure le désespoir de voir une vie de souvenirs disparaitre avant même qu’on l’ait mise en  terre.

J’ai du temps, un peu de temps pour me faire à l’idée et bientôt je porterai mon sourire rassurant, je choisirai mes mots comme je choisis mes belles robes pour un moment important  et je  lui broderai des étoiles d’un autre monde pour l’aider et la soutenir vers son départ. 

Et je ne laisserai derrière elle que la trace de notre sillage qui  ne s’effacera que trop rapidement car sa mémoire a des ailes, qui fuguent au gré du vent…. 

Commentaires

une maladie très difficile à vivre l'alzheimer...
pas toujours facile de pouvoir faire face à tout, pas toujours facile de se rendre à l'évidence qu'on ne sait pas aller plus loin, notre impuissance face à la maladie...
Je te souhaite beaucoup de force et de courage dans cette séparation.
Gros bisous

Écrit par : terrienne | 15/01/2010

Coucou Véronique Je connais ça la maladie alzheimer,par mon oncle,
une dure maladie,difficile à vivre pour le malade
comme pour les proches.Et c'est bien triste pour tout le monde. Courage ma belle.
Je te souhaite une bonne journée,je met mon blog
en pause dés ce soir jusqu'à la fin de la
semaine prochaine,bon week-end à toi,et à ton
petit monde.
Bisous de Mimi.

Écrit par : MiMi du Sud | 15/01/2010

bonjour Véronique les séparations sont toujours difficile a vivre . gros bisous

Écrit par : jean-pierre | 15/01/2010

Bonsoir Véronique,Alzheimer est vraiment partout.Il fait des ravage pas possible partout ou il passe.Et l'entourage en souffre beaucoup plus.... Je t'envoie du courage mais je sais que tu en as. Et ok, tu peux venir ajouter des roses roses ....

Écrit par : martine | 15/01/2010

Tendre Véro Ma maman est morte de la maladie d'Alzeimer, elle avait 74 ans.
Pendant plus de trois ans, j'ai souffert de la voir devenir une autre de ne plus me reconnaître, ni son petit-fils ni même son mari.
Alors, en te lisant, je suis bien bouleversée.
Cette maladie c'est trop injuste. Les malades, ne sont plus que l'ombre d'eux mêmes.
Te concernant, je suis contente que ta santé s'améliore un peu, mais tu dois être vigilante.
Moi, je vais très bien, c'est pourquoi je ne parle pas de moi, je suis plus préoccupée par ta santé que j'espère bientôt, ce ne sera plus qu'un mauvais souvenir.
Bon week-end, repose toi si tu en as l'occasion.
N'oublie pas de penser à toi, fille au grand cœur.

Écrit par : Mousse | 15/01/2010

coucou véro difficile d'être séparée des siens , que ton texte est beau et triste , cette maladie est très dure a vivre pour les proches , bon courage véro , passe un bon week . bisous

Écrit par : yepa | 15/01/2010

VERONIQUE TRISTESSE comme je te comprend cette maladie qui est (( je crois )) de plus en plus fréquente est terrible je me souviens d'une amie assistante sociale qui me disait "" tu sais DANY quand tu rentres dans la chambre de ta maman et qu'elle te dit bonjour madame c'est l'horreur )) et je te parle de cela il y a bien une vingtaine d'années et je voies que l'on avance pas beaucoup sur ça mon frère a la maladie de parkinson tu sais c'est aussi affreux de le voir se détériorer comme ça
merci pour ta réponse sur mon blog j'ai beaucoup apprécié merci
COURAGE VERONIQUE
GROS BISOUS
DANY DU SUD D'EN BAS

Écrit par : fruitsconfits | 15/01/2010

Bon week-end ... à toi aussi Véronique.
Bisous
Jean-Pierre

Écrit par : L'Esthète | 15/01/2010

le coeur garde la douceur partagée... [i]une page s'ajoutera à la vie de Chistiane mais celles qu'elle aura pu vivre chez toi et avec toi auront sans doute été des plus agréables ... elle gardera dans son coeur ta douceur et ton sourire, s'il s'efface de sa mémoire, lui restera aussi dans le coeur, aucun doute là-dessus pour moi ![/i]

Écrit par : fab | 15/01/2010

Bonsoir véro tu sais après mon in vitro manquée
et oui j'ai 2 enfants d'un premier mariage
et mon mari lui n'en a pas donc je voulais lui
faire ce plus beau des cadeaux mais...
Nous avons pensé à faire les démarches pour être
famille d'accueil mais me connaissant et mon homme se connaissant, nous aurions eu trop de mal
à ce qu'on ne reprenne l'enfant donc nous n'avons pas essayé, mais nous aidons par d'autres choses
tout gros bisous véro et merci pour tes encouragements qui font chaud au coeur

Écrit par : Anne Bilou | 15/01/2010

j'oubliais
je pense que ce soit la pire des choses
pour les enfants de voir ses parents ne pas
même les reconnaître et même s'entendre dire
madame ou monsieur ...j'espère ne jamais vivre ça
re bisous véro

Écrit par : Anne Bilou | 15/01/2010

Ma merveilleuse Véro
Comme je suis triste pour toi à pleurer ,que la vie et dure et quel trbut nous payons pour avoir un peu de bonheur ,tu finis par te demander qui
qui est plus heureux celui qui part ou celui qui reste?
Cette maladie est incurable et va la mener inxoçrablement vers une fin rapide ,elle ne se rendra compte de rien ,puisqu'elle n'aura plus de repère et ne se souviendra plus de rien, elle ne se rendra même pas compte qu'elle part dans une maison spécialisée
Oui tu vas pleurer un bon coup et après maman courage tu vas te souvenir que tes moussaillons ont besoin de toi !!!
Ma chérie ,la vie est un éternel recommencement .On dit que la roue tourne c'est pas vrai ,quand tu as la malchance ,elle dure !!!
Allez chérie Courage ,tu vas en avoir besoin !!!
Bonne uit mon trésor
Je t'embrasse très fort avec toute ma tendresse
Ton amie de coeur qui t'aime et qui lui tarde de te rencontrer MEL

Écrit par : mel-and-tof | 15/01/2010

Que c'est triste ... Je te comprends. Mon papa a la même maladie, et en est conscient - il est au début. Il a si peur de perdre ses souvenirs, de disparaître, de devenir aux yeux des autres un vieux gaga.

J'espère que quand ils sont partis en eux-mêmes, qu'ils ont perdu contact avec tout ce qui fut leur vie, autre chose prend le relais, qu'ils sont bien dans cette nouvelle phase. Je ne sais pas ...

Courage, chère Véro, mais au fond, ne cesse pas de lui parler même si elle m'a plus l'air de comprendre. Qui sait, il reste peut-être des échos qui la réconfortent, qui lui parlent encore...

Je l'espère.

Écrit par : Edmée | 16/01/2010

Bonjour Véro Je suis très émue par ton post, cette maladie me touche de très très près aussi, c'est difficile à accepter. Je te souhaite beaucoup de courage, prends soin de toi,
Bisous affecteux
Marie

Écrit par : Marie | 16/01/2010

un moment difficile lorsqu'on est obligé de se séparer de ceux qu'on aime, même pour des raisons de sécurité ...
Tu exprimes très bien cette tristesse.
Bon samedi ! Bisoux




Écrit par : dom | 16/01/2010

Ce n'est pas toujours facile de prendre une telle décision.
Bonne journée.
JP

Écrit par : jpla | 16/01/2010

Bonjour Véro Un petit coucou matinal, pour te souhaiter un bon samedi, c'est bien difficile à vivre je suis passée par là moi aussi avec ma maman, courage ma puce il vient un moment ou il faut !
Bisous doux ma douce

Écrit par : Chadou | 16/01/2010

Bonne journée mon amie Véronique Bonjour mon amie Véronique
Un gros bonjour à toi mon amie Véronique pour cette journée de samedi que ce jour te donne plein de santé que ces heures te soient douce set pleines de bonheurs pour toi et tous ceux qui sont prés de toi, prends soin de toi tu es merveilleuse par ton talent ta créativités, et ta gentillesse, je t’envoie de gros bisous et toute mon amitié en te souhaitant un jour merveilleux
Maurice

Écrit par : Maurice | 16/01/2010

courage petit ange de véro je viens te souhaiter un bon samedi et dimanche
gros bisous
dany de meru

Écrit par : dany | 16/01/2010

Bonjour Véronique Il n'y a malheureusement pas d'outils miracle pour cette fichu maladie je suis de tous coeur avec toi et ta famille dans ces moments douloureux . je te souhaite malgré ces moments pénibles d'une séparation! un bon W&E
Bises amicalement

Écrit par : urson | 16/01/2010

Bonjour ma Véro Je viens te souhaiter un tout bon week-end.
Et plein de pensées positives.
Je t'embrasse.

Écrit par : Mousse | 16/01/2010

Hello Véronique. Dis t'as pas une fois un truc marrant à raconter ???
J'en peut rien mais en plus t'écris bien et tu fais bien ressortir le coeur et moi, ben ... je pense.
Je pense à tous ces vieux que l'on "oublie" faute de temps, d'envie.
Que l'on laisse au "bons soins" d'autres personnes payées elles pour ça mais qui n'ont aucun lien avec ces êtres.
Toute cette mémoire, tous ce vécu perdu à jamais dans les oubliettes d'un monde sans scrupules face la vieillesse.
Je vénérais mes grands parents, tolérance, patience, compréhension, amour voilà une p'tite partie du bois dont ils étaient fait.
Je bénis le ciel pour leur avoir éviter cette maladie.
Bonne soirée, bisous.

Écrit par : Universel | 16/01/2010

Et c'est dans un coin de ta mémoire que vit la mémoire de ta grand-maman , c'est comme cela pour nous tous , on fait vivre la mémoire de nos anciens ;)
Bonne soirée Véronique
Bise

Écrit par : Urban | 16/01/2010

ouh!la!la! comme je comprend ce que tu dois ressentir,et c'est aussi ce qui hélas risque d'arriver un jour chez mes parents,j'en parle très souvent avec ma mère très àgée,et lui dit souvent "si tu te souviens pas,je viens avec les albums photos,ce sera une preuve...Elle rit évidemment mais au fond de moi,j'ai une trouille monstre....je te souhaite plein de courage.....Bisous chère amie

Écrit par : eve | 16/01/2010

Très bel article,émouvant!
Bonne soirée

Écrit par : Fethi | 16/01/2010

Coucou Véronique, Bien triste maladie, faite de perte de souvenirs, de mémoire, et de souffrance de ne plus savoir...Car, même sans leur mémoire, ces malades souffrent terriblement. Ils ont conscience de leur triste vie! Et s'ils ne souffrent pas physiquement, le plus terrible c'est qu'ils souffrent au fond de leur âme.
Je te souhaite beaucoup de patience et de courage face à cette séparation inévitable et inéluctable.
Peut-être qu'un jour tu seras gaie et tu nous étonneras encore par des mots justes et des histoires un peu folles...qui sait???
Gros bisous d'une amie bien sincère.
Françoise

Écrit par : Françoise | 16/01/2010

Bon dimanche mon amie Véronique Bon dimanche mon amie Véronique
Bien que la douceur soit revenue le ciel conserve la grisaille d’une journée d’hiver ici ce matin et je viens sur tes pages prendre un peu de soleil de ton amitié pour te souhaiter une magnifique journée.
Que ce dimanche soit pour toi mon amie Véronique et toute ta famille un jour plein de santé qui t’apporte bonheurs et joies et sur ces souhaits je t’envoie mon amitié et mes plus gros bisous de celle-ci, en espérant que ce jour te donne tous se que j’écris
Maurice

Écrit par : Maurice | 17/01/2010

Triste en effet mais... un moment donné, on est confronté à la maladie qui l'emporte sur notre volonté, sur la volonté de nos proches. Il devient alors impossible de continuer à leur venir en aide de manière à ne pas leur nuire. Ce n'est certainement pas des décisions qu'on prend par choix, mais par obligation, et quand on connait la maladie, qu'on voit ce qu'elle fait des gens, alors on comprend l'importance du placement.
Un médecin disait un jour à une dame que je connais très très bine et qui à dû placer aussi son mari pour les mêmes raisons: il faut faire votre deuil! Je ne crois pas qu'on puisse faire le deuil de qulqu'un qui est toujours en vie, mais quelle vie? Je pense cependant qu'on doit prendre sur soit leur leur bine être, et essayer de leur apporter un maximum. C'est malheureusement tout ce qu'on peu faire pour eux.
Je te souhaite en tout cas bien du courage.
Je te souhaite une bonne fin de journée. Un peu plus sèche et ensoleillée ce jour par ici. Voilà qui fait du bien au moral! Bisous

Écrit par : Soledad | 17/01/2010

Un moment difficile mais nécessaire, si bien rédigé ! oleins de bisous !

Écrit par : Val37 | 17/01/2010

dur pfffff ces séparations sont des choses inacceptable
et malheureusement comme dit Soledad ce n'est point par choix.
courage petite Véro
de tout coeur avec toi

avec toute mon amitié

Écrit par : Pascal | 18/01/2010

Un petit ocucou pour te souhaiter une bonne semaine.

Écrit par : martine | 18/01/2010

Bon lundi mon amie Véronique Bonjour mon amie Véronique
Une nouvelle semaine prends son envole un peu moins hivernal que c’elle qui nous à quitté, mais les beaux jours ne sont pas encor pour demain hiver est toujours présent et risque bien de revenir
Qu’importe le temps il faudra faire avec, mais j’espère que ces jours seront pour toi et toute ta famille et ceux que tu aimes remplit de santé c’est cela essentiel
Un très bon début de semaine à toi mon amie Véronique que ce lundi soit pour toi un jour de grande douceurs riches en santé et en bonheurs je t’envoie de gros bisous de toute mon amitié et te souhaite des heures merveilleuses
Maurice

Écrit par : Maurice | 18/01/2010

La vieillesse n'est pas un moment facile ! Mes parents sont aussi très âgés et mon père est très malade. Pour le moment, ils sont ensemble et je crois que c'est très important. Mais il faut s'habituer à l'idée qu'un jour viendra où ils ne seront plus là. Et toutes les maladies sont tristes car elles usent les corps et les esprits. Je trouve difficile de les voir ainsi.
Bon courage à toi.

Écrit par : Malilouléa | 18/01/2010

Très émouvant ton texte.
Cette maladie est dure à vivre, surtout pour l'entourage.
Je te souhaite beaucoup de courage et t'embrasse de tout coeur.

Écrit par : christina | 18/01/2010

Oupsss pas facile de vieillir et surtout d'être dépendant de la maladie..oui tu as raison..pas facile du tout de les voir être diminués ...ah la vieillesse...incontournable
Bon courage à toi et bon début de semaine++

Écrit par : talant | 18/01/2010

Tendre Véro J'ai bien reçu ton commentaire.
Hier, je n'étais pas à la maison, c'est pourquoi, je ne suis pas passée de faire un petit coucou.
J'espère que le moral est à la hausse.
Comme toujours, j'ai la pêche et plein d'énergie.
Je t'envoie de mon énergie positive...
Créatrice tu l'es, ça c'est certain.
Je t'embrasse à demain.

Écrit par : Mousse | 18/01/2010

Bonsoir ma merveilleuse Véro
Bon pas encore la grande forme mais j'essaye de faire de plus je me demande si ma crçve ne me tombe pas sur les poumons car j'ai mel !!!
Bon parlons de toi maman courage ,oui parfois il faut savoir prendre une décision quand c'est pour le bien d'un malade ,de plus vous n'arriverez plus à gérer ,à une phase de la maladie ,ils deviennent violents ,je l'ai vu avec le mari de mon amie ,il lui a balancé une chaise à la tête
Non c'est sérieux comme maladie et tu as assez de travail comme cela .Je sais que ce sera un moment difficile à passer,mais tu sais elle n'aura pas le temps de s'en apercevoir ,la maladie va très vite dès que le procésus commence
J'espère que tu vas bien ainsi que tes moussaillons
Je te souhiate une bonne journée et je t'embrasse très fort
Ton amie de coeur qui t'aime

Écrit par : mel-and-tof | 18/01/2010

Bonsoir Véronique. Bien sùr que je comprend, je n'ai pas voulu dire ... enfin tu me comprend.
Sorry, bonne soirée.

Écrit par : Universel | 18/01/2010

Difficile cette maladie, un jour maman m'avait fait peur après une hospitalisation, elle nous reconnaissais mais elle était 20 ans en arrière! Heureuxement ça n'a pas duré, au bout d'une semaine elle était revenue au présent.(il paraît nous a dit le docteur que cela peut arriver le choc de l'hospitalisation, la fièvre et perte des repères).
Franchement j'ai beaucoup d'admiration pour ton travail, ton dévouement, c'est magnifique!
Bisous
Marcelle

Écrit par : Pâques | 18/01/2010

Véronique Je ne sais pas si nous nous sommes bien comprises.
Je ne cherche pas chez toi des textes joyeux, mais la personne que tu es, tout simplement.
Ce que je voulais dire, c'est que tu mérites le bonheur, sincèrement...
Au travers de toutes les épreuves que tu as passé et que tu passes encore, je ne te souhaite qu'une seule chose...c'est d'enfin trouver le point d'équilibre en toi...
Mille merci pour ton amitié et ton soutient.
Bisous de Belgique en sicère amitié
Françoise

Écrit par : Françoise | 18/01/2010

Bon mardi ! Bisoux





Écrit par : dom | 19/01/2010

Bonjour ma douce... Je te souhaite une très bonne journée pleine de douceur et de câlins…On en a besoin dans la vie !
Je te fais de gros bisous ma petite Véro..

Écrit par : Chadou | 19/01/2010

Bonjour Véronique je te souhaite une magnifique journée
Bises

Écrit par : urson | 19/01/2010

Bonne journée mon amie Véronique Bonjour mon amie Véronique
Un très bon mardi pour toi mon amie Véronique c’est se que je te souhaite du fond du cœur en passant chez-toi en ce début de journée
Que ce mardi t’apporte santé bonheurs et joies, et sur ces souhaits t’envoie tous mes plus gros bisous de toute mon amitié qui est grande et sincère pour toi prends bien soin de toi
Maurice

Écrit par : Maurice | 19/01/2010

alzheimer (ou pas), c'est très difficile de voir la vie s'échapper petit à petit, de voir certains regards perdus, sans illusions, comme une lassitude de vivre.
Maman n'a pas souffert officiellement de cette maladie, mais c'était une maladie "jumelle" terme du médecin, c'était très douloureux. Par moment, elle avait un sourire qui illuminait son visage et ma journée, à l'évocation d'une image qui lui avait ravi le regard ou un souvenir, ou même simplement voir passer une soignante.
Elle sera bien en structure, il arrive un temps où il n'y a plus d'autre alternative, courage véro ... laisse toi un peu porter, de toute façon c'est la vie qui décide, la plupart du temps.
Je t'embrasse très fort.

Écrit par : pseud | 19/01/2010

je viens te faire un petit coucou afin de voir comment tu vas?
Gros bisous véro à bientôt

Écrit par : terrienne | 19/01/2010

bonjour VERONIQUE je ne suis pas d'accord avec la personne qui te demande de raconter des choses plus gai "" universel "" cela fait tellement de bien de savoir que quelque part des personnes te soutiennent moralement d'autres sans foute éperdument c'est certain mais cela il faut les laisser de côté on me reproche des poèmes trop triste mais qui sait qui peut dire combien mon coeur saigne , mais ainsi va la vie
tu sais VERO mon avis personnel est peut être très dur mais je préfèrerais vivre encore dix ans bien que d'être comme ma maman un légume voila c'est très dur se que je dis mais je l'assume comme toi tu assumes tes écrits
JE T'EMBRASSE DOUCE VERO
DANY DU SUD D'EN BAS

Écrit par : fruitsconfits | 19/01/2010

Je te dépose mon amitié.
J'espère que tout va bien !
Bisous

Écrit par : Mousse | 19/01/2010

Lorsque nous avons ... mis mon beau-père en maison de retraite, il nous a dit :
"avant, les parents vivaient puis mourraient chez leurs enfants !"
Notre sensibilité a été plus qu'effleurée.
Moi, je me fais à l'idée que le jour venu, je choisirai illico la maison de retraite. Jamais je ne voudrais être un poids pour mes proches.
Bises Véronique.
Jean-Pierre

Écrit par : L'Esthète | 19/01/2010

Trés humain Ton texte est trés fort (encore) cette maladie malheureusement n'est pas prète a être enrayée.
Quand à la vieillesse, elle n'est qu'apparente pour ceux (celles) qui gardent une âme d'éternel adolescent...Bises

Écrit par : RolloTomasi | 19/01/2010

Bonjour ma merveilleuse Véro
Je viens te souhaiter une bonne journée en espérant que pour toi la santé soit bonne
Gros bisous MEL

Écrit par : mel-and-tof | 20/01/2010

Bonne journée mon amie Véronique Bon mercredi mon amie Véronique
Une journée grise mais plutôt douce se lève et pour lui donner plus de couleurs que ce ciel peu nous offrir je passe chez-toi afin d’en prendre les couleurs et la chaleur de ton amitié et au passage te souhaiter du fond du cœur un mercredi merveilleux ou bonheurs et santé soit prés de toi mon amie Véronique, ta famille et de tous ceux que tu aime
Avec tous mes plus gros bisous de toute mon amitié passe une très bonne journée
Maurice

Écrit par : Maurice | 20/01/2010

Coucou,je suis passée écouter ta musique qui est tellement reposante...

Écrit par : martine | 20/01/2010

C'est pas évident, je m'en doute, et je vous souhaite bien du courage.

Écrit par : Edouard | 21/01/2010

Bonjour ma merveilleuse Véro
on met plus de temps à chercher l'endroit pour écrire le com qu'à le faire!!!lol
J'espère que vous allez tous bien !!!
JE TE SOUHAITE MA CHERIE UNE TRES BONNE JOURNEE (AS TU RETROUVE TOUS TES AMIS ?)
GROS BISOUS MA CH2RIE SANS OUBLIER LES PITCHOUNES MEL

Écrit par : mel-and-tof | 22/01/2010

Bonjour Véronique Je passais revoir ton blog, cette note est émouvante, il n'est pas facile, de voir un proche, quelqu'un que l'on aime,être transformé ainsi par une maladie, il faut du courage et beaucoup d'amour, pour rester présent malgré l'absence de souvenir de l'autre, je crois il me semble avoir lu que les vieux souvenir, notamment, les chansons restent un bon moyen d'échanger.c'est ce que me disait aussi ma mère qui est benévole dans un centre alzeimer
amitié
Virginie

Écrit par : Peau d'âme | 23/01/2010

voyage, elle est partie dans une croisière aux multiples escales qui mélange présent, passé,mais qui n'ote rien dans sa grâce de l'être humain qu'elle est.....garde en mémoire cette beauté de la nature humaine, nommée tendresse,qui donnes des ailes à nos élans affectueux qui restent à tout jamais dans nsos coeurs, étincelles des yeux.....

Écrit par : gentedame | 29/01/2010

Separation Bonjour Vero et merci pour ton message. Des ennuis de santé m'ont un peu tenue à distance de ton blog. Pourtant cette musique si douce, si nostalgique me fait rentrer dans ton univers d'amour et de générosité. Les séparations accompagnent notre vie de Maman lorsque nos enfants prennent leur indépendance ou bien s'envolent vers un autre monde,nous perdons tant d'êtres chers, nous le savons mais cela fait si mal et nous restons marqués à jamais. Merci pour tous tes textes qui remuent le coeur.Prends bien soin de toi. Bisous

Écrit par : Liliane | 12/02/2010

Merci pour votre visite à "grand-père". Faire autant de kilomètres pour venir me voir c'est admirable comme est admirable votre dévouement pour votre rôle de maman d'accueil.
A l'âge où Alzheimer nous guette, j'ai été très touché par votre témoignage écrit avec les mots du coeur. " quand se glissent de tes cheveux gris ces moments que l’ont croyait gravés,.... "
J'aime beaucoup les Québécoises et Québécois.

Écrit par : Louis-Antoine | 14/02/2010

Je suis très touchée par ce partage. Tes mots pour le dire sont si beaux.Surtout ne pas cesser de broder des étoiles...

Écrit par : Petit Poucet rêveur | 16/02/2010

Les commentaires sont fermés.