08/12/2009

La magie de Noël !

2265607540_b678be7aaa

J’aime la période qui précède Noël, l’anticipation des enfants, le rêve qui flotte au quotidien, la gentillesse de tous ces adultes qui soudainement se mettent a penser aux autres, les cadeaux que l’on s’échange, le plaisir dans les yeux, les gâteries culinaires de maman…Car il y a toute une magie qui court durant Noël,  un soupçon de ce que la vie pourrait être si l’on était tous gentils, aimants, généreux et souriants.    Je m’accroche à cette petite folie des fêtes pour en garder ces souvenirs que je chéris au fond de mon cœur.   Souvenirs qui sont d’énormes flocons qui flottent et virevoltent dans l’air doux de mes bonheurs…

Si j’avais à vous définir mon plus précieux flocon je crois sincèrement qu’il irait a mon oncle Yves et mon grand-père paternel Wilfrid…

Il y a fort longtemps, mes parents habitaient une somptueuse maison de murs blancs qui chaque année sentait le ragout le jour de Noël et assemblait toute la famille paternelle.   La fête se révélait bruyante et assez anodine dans mes yeux d’enfant mais elle amenait une coutume étonnante dont je rêvais chaque année. 

Je devais avoir environ 13 ans quand cela a débuté. Je gardais tout l’après midi, mes parents étaient partis jouer les pères Noël pour ce jour tant attendu….et c’était fort long et pénible…C'est  vers le milieu de l’après midi qu’ils sont arrivés…je me souviens encore aujourd’hui du son de la voix de mon oncle qui a crié avec vitalité : Véronique on va décorer pour faire une surprise à ta mère!  Puis j’ai du ouvrir la porte pour voir entrer une multitude de sacs qui craquent remplis de décoration de toutes sortes.

  Je revois chaque année puisé dans le repli de mes souvenirs le regard enjoué de mon grand-père qui étale sur la table ses multitudes de guirlandes et de lumières, son sourire qu’il me communique, le câlin dans les cheveux de mon oncle associé a son petit clin d’œil espiègle!  Puis lentement la maison se déguise grâce aux talents féériques de mon oncle et les encouragements de grand-père Wilfrid. 

Quel bonheur de respirer l’espace qui se déroule devant moi dans la lumière glissante de cette journées qui s’achève.   Quel bonheur de savourer chaque instant de terre paternelle.   Une partie de ma conscience a l’impression que la maison scintille comme le soleil parfois fait scintiller la pelouse enneigée, j’apprécie la texture des heures en bonne compagnie.   Je savoure avec bonheur ces moments précieux d’humanité en liesse.   J’absorbe la féérie des paysages joliment décorés dans mon intérieur de vie.  Je regarde cet oncle que j’aime tant mais à qui je ne le révèlerai jamais ne trouvant pas les mots qu’il faut!  Ses yeux brillent de bonté.   Sous son regard, l’adolescente boutonneuse qui se déteste redevient la petite fille qui est aux anges.  

Jamais je n’avais rencontré un aussi beau père Noël, même s’il est bien petit pour le titre…

Nous sommes seuls, tous les trois. Écartés du brouhaha des fêtes, la maison est magnifique.  À voir notre demeure ainsi, je m’attends presque à voir débarquer un lutin enchanté.   Par ma fenêtre des flocons de neige accompagnent l’atmosphère.   Ils ne sont pas légion mais sont bien mignons en cette veille de fête.  J’attrape au vol un zeste de magie de Noël créée par ces deux hommes que je côtoierai surtout pendant la période des fêtes….qui reviendront pendant quelques années répéter la coutume des décors de Noël…avec qui je passerai même une nuit entière dans une école pour la décorer !

Je garderai d’eux dans une armoire fermée, sur une étagère invisible, une collection de flasques pleines, translucides, aux couleurs chatoyantes.  

Et parfois quand la tentation sera trop forte je ne résisterai pas à en humer une.   Je m’approcherai l’âme de ces flacons pour y respirer leurs petits bonheurs.  

Il y flotte des charmes et des sourires, de la magie, des paysages, des paroles, des instants joyeux, des sensations précieuses, des émotions lumineuses, des rêves.  

Chaque année je décore encore sous les bons conseils de mon oncle et mon grand-père bien blottis contre mon cœur…C’est là que je me réfugie à chaque période des fêtes…

Pour m’emporter aux frontières de l’innocence, de la fragilité, de la vulnérabilité.  Pour me faire grandir intérieurement, pour me faire rêver.

Et ça c’est sûrement le plus beau des cadeaux…

14:05 Écrit par veronique dans Général | Lien permanent | Commentaires (21) |  Facebook |

Commentaires

quel chaleureux hommage et quel beau texte.. joli !
Godelieve

Écrit par : godelieve | 08/12/2009

Flocon Ah! oui, les rêves. Les beaux rêves...

Écrit par : Anatolie Cousine | 08/12/2009

Bonsoir tendre Véro Et oui l'avant Noël, c'est le mieux.
Comme par hasard, les gens sont souvent d'humeur joyeuse.
On redevient tous des enfants.
Bravo pour ton texte.
Et si tu changeais de métier ?
Je te verrais très bien en conteuse...
Belle soirée ma chère Véro.
Bisous.

Écrit par : Mousse | 08/12/2009

Très joli texte,bonne soirée bisous

Écrit par : petzouille | 08/12/2009

Bonsoir Véronique Un joli texte Véronique, du bon travail Bravo. Bisous et passe une bonne soirée.

Écrit par : Michel | 08/12/2009

bonsoir Véronique Merci bcp pour ta visite sur mon blog et c'est avec bonheur que je découvre le tien sur lequel je reviendrai car certains posts sont longs mais intéressant et plaisant à lire mais en y consacrant le temps adéquat ce que je ne manquerai pas de faire.
Tu es la bienvenue chez moi quand tu le désires car accueuillir sur le blog des personnes agréables est toujours un plaisir.
J'ai déjà lu le post avec le gamin qui communique par cris et langue signée - il m'a attiré de suite car j'ai étudié durant 3 ans en cours du soir la langue de signes LSFB pour apprendre a communiquer avec les personnes sourdes et malentendantes.
Bisous - bonne soirée et à une prochaine visite.
Bien cordialement.
Patrick

Écrit par : chaparal | 08/12/2009

Croire Continuer de croire, d'avoir envie du lendemain...
Avancer sans trop s'égratigner et si on se fracasse, se relever...

Garder toujours en tête ses rêves.
Grande utopiste, je n’ai rien abandonné. Pas même mes illusions qui virevoltent et qui finissent toujours par tomber et s’écraser. Avec ou sans bruit comme les oiseaux quand ils se cognent au plafond de leur cage. Je cherche, je me cherche et pour le moment, je suis bien incapable de jouer mon rôle de pitre et d’amuser la galerie. Plutôt que de me chercher et de me noyer dans l’alcool, je le fais dans les mots. Eh oui, je minimise les risques… La cirrhose du foie ne me tente pas comme celle de terminer pilier de comptoir.

Bisous à toi

Écrit par : clara | 08/12/2009

C'est sur ;;;;;le plus beu des cadeaux Tu as eu beaucoup de chance et c'est fantastique parce que tu en es consciente.
Bizz Bonne soirée

Écrit par : martine | 08/12/2009

De beaux souvenirs très bien racontés ... C'est agréable.
Bon mercredi ! Bisoux.



Écrit par : dom | 09/12/2009

Des souvenirs émouvants ! Bonne journée.
JP

Écrit par : jpla | 09/12/2009

Bonne journée un petit coucou pour te souhaiter une bonne journée. Bizz

Écrit par : martine | 09/12/2009

Bonne journée mon amie Véeonique Bonjour mon amie Véronique
Un gros bonjour pour toi mon amie Véronique et toute ta famille que ce mercredi te donne plein de santé dans des heures douces et remplit de bonheurs, je pense bien à toi et t’envoie de gros bisous de toute mon amitié, bon mercredi et belle et bonne journée
Maurice

Écrit par : Maurice | 09/12/2009

coucou petit ange de véro oui ma vero pour moi noel me fait réver
j espere toujours voir le père noel et oui
ihhhhhhhhhhhh
gros bisous et bon mercredi avec les enfants
dany

Écrit par : dany | 09/12/2009

Bonjour ma chère et tendre amie Véro
Ce souvenir est merveilleux ma puce et comme il est agréable d'avoir connu ce grand bonheur un jour .Les fêtes pour toi seront le souvenir qui cotoiera le présent ! que du bonheur en somme !
Hélas pas la même chose pour tous et je pense à ndes amis à qui il manquera un être cher ,que seront les fêtes pour eux ?
Je suis heureuse pour toi ma puce et tes moussaillons
Je n'ai pas connu de décorations de Noël dans mon enfance ni de cadeau ,je n'ai pas voulu qu'il en soit ainsi pour mes enfants .Mais aujourd'hui les enfants ont grandi fondé à leur tour leur famille ,à quoi bon les guirlandes et déco de Noël
Noël est un jour comme les autres et j'oublie que ce jour là a toujours été une source de drames et de bagarre aussi loin que je mesouvienne !
Sois heureuse de décorer ta demeure pour toi ,pour ton mari et tes moussaillons ,ce jour là je penserai bien à toi et je verrai la joie dans les yeux de tous quand chacun ouvrira ses cadeaux !
Bonne journée ma puce
Gros bisous avec toute ma tendresse MEL

Écrit par : mel-and-tof | 09/12/2009

coucou Véro
que de beaux souvenirs... comme les Noël chez toi devaient être merveilleux!!! Les étoiles plein les yeux...
Passe une bonne soirée, biz à bientôt

Écrit par : Terrienne | 09/12/2009

C'est magnifique, Véro. Ton écriture est cadeau. Et tes souvenirs, pas du pipeau. Pas les grandes orgues non plus, car tu n'en fais pas des tonnes, c'est pas ton genre. Non, plutôt de la harpe, aux sons cristallins et qui nous transportent ailleurs, dans le temps et l'espace. Merci.

Écrit par : Edouard | 10/12/2009

Bonjour ma tenre amie Vro
Je t'attends ma puce et je te reste fidèle
Je viendrai te faire un coucou chaque jour !
Mais je dois dire que tes écrits me mandue
Bonne journée ma douce
Gros bisous MEL

Écrit par : mel-and-tof | 11/12/2009

que dire a part merci pour ce bon moment

Écrit par : Pascal | 11/12/2009

Joyeux Noël !

Écrit par : Fethi | 24/12/2009

Je te souhaite tous plein de bonne chose en cette année qui approche dans quelques heure passe un très bon réveillon a plus bise

Écrit par : Muriel Angel uane | 31/12/2009

Un à un je déguste tes textes.
Un par jour car c'est trop beau que pour tout avaler sans goûter
Bon lundi

Écrit par : Oo° Kri °oO | 04/01/2010

Les commentaires sont fermés.