19/08/2009

Un tout petit grain de sable!

 

 

 Cet été je dois m’adapter à une toute nouvelle réalité….les amis de mon fils!  Il serait la jour et nuit si ce n’était que de lui, il y a toujours un prénom nouveau,  essentiel à sa vie sociale qu’il réclame sans arrêt.  Curieusement ses amis sont plus nombreux depuis l’arrivée de notre piscine dans la cour,  et plus il fait chaud,  plus les copains sont présents !   Moi qui déjà m’occupe de dix personnes dans mon humble demeure je suis souvent un peu moins enthousiaste que lui devant la panoplie d’enfants qui s’attroupent pour   venir jouer.  

Puis il y a deux jours il m’est apparu monsieur reconnaissance, un beau petit garçon de 9 ans, fier de sa personne et extrêmement bien élevé.  Ce jeune homme a un  beau teint bien bazané et un français impeccable mais il est clair qu’il est différent de la masse québécoise telle que nous y sommes habitués. Lorsqu’il a sonné à ma porte j’ai été surprise de voir qu’il était beaucoup plus âgé que mon fils et qu’ils semblaient amis…et de bons amis!    Leurs regards démontraient un plaisir évident à se retrouver.  Le jeune a lancé : je te l’avais dit qu’à mon retour de mes grandes vacances je viendrais te voir…et mon fils de répondre : - ouais t’es vraiment OK!

Je me montre accueillante mais un peu perplexe sur le but  de cet enfant.  Dans mon intérieur je m’entends réfléchir…..Est-ce possible que juste pour se baigner de grands garçons comme ça s’invente des amitiés?   Puis j’observe en silence la relation.   En après midi  mon fils invite son copain à  se baigner et l’autre accepte avec enthousiasme, les rires, les jeux et les cris n’en finissent plus et sagement je reste et demeure celle qui veille sur tous ces poissons ensoleillés. 

A un certain moment donné, monsieur reconnaissance sort de l’eau et il s’assoit près de moi regardant les autres jouer.    J’en profite donc pour lancer mes questions qui me tortillent l’estomac comme une salsa mal digérée.   Je lui demande pourquoi un grand garçon de 9 ans est ami avec mon fils un tout petit de maternelle de 5 ans.   Il me répond donc que mon fils a 5 ans mais en dedans de lui il est plus vieux!  Je trouve sa réponse étonnante et bien dérangeante….je relance donc une autre question : - tu lui parles dans son transport scolaire?

Alors il me regarde avec ses grands yeux noirs qui ne demandent qu’à sourire et il me dit que mon fils mérite son respect.   Avec dignité monsieur reconnaissance me raconte doucement ses épreuves de l’an passé.  Son arrivée en retard pour l’année scolaire, la gang de jeune qui l’intimide, le malmène, le ridiculise, le traite d’importé et de sale musulman. 

Puis il me dit qu’un matin en entrant dans l’autobus il s’est retrouvé dans une  situation difficile où plusieurs grands garçons se sont mis à l’injurier, à lui dire des choses qui le blessaient terriblement au point où il avait envie de pleurer  et que mon fils à ce même moment s’était levé même s’il était l’un des plus petits, il avait avancé de 4 bancs et avait dit bien fort : -viens!  Tu es mon ami… viens t’assoir près de  moi!  

Ce récit se met à me  toucher  de l'intérieur. Je n’arrive plus à l’entendre tellement mon cœur se renverse. Les actes de mon fils me surprennent et  je me sens submergée par une immense émotion, comme je suis fière de mon garçon !   Voyant que je ne dis plus rien il me regarde sagement avec une petite parcelle d’inquiétude….et il ose ajouter….-vous comprenez pourquoi nous sommes amis?  Oh que oui je comprends très bien et tu es le bienvenu chez moi!

A l’heure du coucher ce soir la, j’ai demandé à mon fils pourquoi il avait fait cela dans l’autobus et s’il avait vu qu’il aurait pu avoir de gros problèmes avec les grands et il m’a dit : -Tu sais maman j’ai fait ça parce que personne l’aimait  car il était différent alors moi je savais qu’il fallait l’aimer.  C’est ça que tu fais toi avec les gens ici…tu les aimes malgré leurs différences…et j’aurais crié très fort au chauffeur s’ils m’avaient fait du mal!

Vous savez  la vie se joue du ciel en mettant sur ma route des exemples d’humanité, qui me font  remettre souvent  mon univers en perspective, mais jamais au grand jamais je n’aurais cru avoir semé un si petit grain de sable et que celui-ci un jour serait un de mes plus grands exemples d’humanité ! 

21:46 Écrit par veronique dans Général | Lien permanent | Commentaires (10) |  Facebook |

Commentaires

telle mère tel fils ;-) [i]MAGIQUE ! Trystan a compris bien des choses déjà du haut de ses 5 ans ! j'imagine ta fierté et ton coeur qui se gonfle d'amour encore en y repensant ...
vivement que je puisse rencontrer cette famille magique XXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXXX[/i]

Écrit par : fab | 19/08/2009

C'est pas parcequ'on est petit qu'on .... Tu récolte autour de toi ce que tu seme au fil des ans.La charité envers son prochain,l'amour humain et de démontrer aux autres que l'on peut tous etre égale a un certains niveau....

C'est lorsque nous baisssons les bras que bien souvent une certaine réalité nous rattrappe et nous met souvent devant l'évidence le fait accomplit.Tes enfants ont apprit a aimer et sans différence de couleurs de races ou d'handicape.Ils ont eu un modele au grand coeur qui a toujours su faire face a la musique.Trystan a fait fait lui aussi en sorte que sa partition soit harmonieuse face a son ami.Sans peut-etre s'en rendre compte il a donné une lecon de vie a d'autres.Tu vois que meme si c'est pas toujours évident tes efforts sont récompensé et par surcroit par les membres de ta famille.Juste ca ne vaut-il pas le coup d'avoir été vécu?

Ce n'est pas parcequ'on est petit qu'on ne peut pas devenir grand...Si plusieurs suivent cet exemple le monde de demain ne sera que meilleur..
Bravo!!!! Trystan pour ce geste.Tu a donné a l'homme une grande lecon d'humilité et d'amour....

Affectueusement ....xxxxx

Écrit par : Daniel...xxx | 20/08/2009

un coucou en passant... Véro le n'avais pas perdu ton adresse mais ne te voyant plus je pensais que tu avais arrêté
Quand on sème des roses on en récolte le bon parfum c'est ainsi tu en vois les effets
Bon week-end et semaine en cette fin août encore ensoleillée espérons que septembre suive ainsi
Gros kissoussssssssssssss !
COCO !
http://cedricangel.skynetblogs.be

Écrit par : COCO! | 28/08/2009

aimer ...... l'amour le partage sème le bonheur sur sa route même s'il demande beacoup d'efforts à celui qui le sème ............
bisous véro ........

Écrit par : gentedame | 21/09/2009

merci! c'est en lisant votre commentaire sur mon blog que je suis venue faire un tour chez vous. Une québécoise sur skynet?! En tout cas, c'est une chouette découverte. Vous faites un sacré bon boulot :) connaissez-vous cet auteur? Christiane Singer ("du bon usage des crises").

Écrit par : eve | 03/10/2009

une leçon de courage ! bravo à ton fils qui m'a mis la larme à l'oeil ! un grand garçon déjà pour son âge qui a déjà compris que l'injustice existait et qu'il fallait la combattre.
bises à toi.
Tu as raconté ce fait merveilleusement bien.
A bientôt

Écrit par : cricket1513 | 11/01/2010

BELLE LECON DE COURAGE ET DE TOLERANCE une leçon de courage ! bravo à ton fils qui m'a mis la larme à l'oeil ! un grand garçon déjà pour son âge qui a déjà compris que l'injustice existait et qu'il fallait la combattre.
bises à toi.
Tu as raconté ce fait merveilleusement bien.
A bientôt

Écrit par : cricket1513 | 11/01/2010

hello comment vas-tu depuis la dernière fois.. petit coucou amical bises et bonne fin de journée

Écrit par : cricket1513 | 26/01/2010

petit coucou du jour .. avant de m'en aller bouquiner ;) millenium je ne sais si tu l'as lu ?? pas trop mon genre de livres mais bon je l'ai pris sur conseil de la bénévole de la biblio thèque .. qui est tellemetn gentille..histoire d'échanger nos points de vus ensuite ;) bises

Écrit par : cricket1513 | 04/03/2010

Mon Dieu, Véronique...J'ai les larmes aux yeux presque à chaque fois que je te lis...Je repense à tes derniers mots, ceux que tu es venue écrire hier, et je me dis que le cadeau il est ici, dans cette humanité profonde dont tu nous abreuves, cette humanité qui s'absente de tant et tant d'hommes, elle coule ici à flots. Tu nous donnes de l'amour, Véronique, de l'amour...

Écrit par : Petit Poucet rêveur | 09/03/2010

Les commentaires sont fermés.