05/06/2009

On n'arrête jamais!

Entre deux tâches de ma vie quotidienne, je lance un subtil appel  sur mon MSN.   Mon  amie Katt est normalement toujours entourée de ses enfants un weekend sur deux et d’habitude c’est le même weekend  où moi, de mon côté, j’ai mes dépannages en plus de ma grande famille reconstituée.  Je m’occupe de deux de plus pour donner du répit à leur famille naturelle. 

 Katt se montre présente dès mon premier appel et nous prenons en l’espace de cinq phrases le pouls de nos vies….Elle me lance cet après-midi un "Sais-tu qu’ on n’arrête jamais ???"   C’est vrai la vie est une multitude de tâches à faire et à répéter et plus il y a de personnes à s’occuper et plus il y a de choses à faire.

Je n’ose pas m’opposer à sa phrase car elle a bien raison mais je me tais également sur le fait que lors de mes vacances qui ont duré deux semaines, à la fin je commençais à m’ennuyer de mes tâches qui n’arrêtent jamais!   Elle m’aurait surement crêpé le chignon!!! Sourire.

   Plus il y a de personnes dans une maison, plus une mère a des tâches à faire.   Mon horaire est un vrai  enfer pour ceux qui rêvent de liberté et de petite douceur de vie.  Mon lever se fait à 5h30 et je me dois de naviguer entre les personnes dont je m’occupe et les tâches à faire  jusqu'à 22h.  C’est sous un torrent de lavages, de boites à goûter à préparer, de bains à donner et de repas à concocter que mes journées passent et disparaissent. Lorsque je quitte pour des vacances, c’est ma sœur qui me remplace et à chaque fois je me dois de lui  faire un livre de la routine à suivre et des choses à faire.   Et à chaque retour elle me dit triomphalement : "J’ai réussi mais je ne sais pas comment tu fais pour vivre ça quotidiennement!"

En fait j’utilise la loi de Suzanne !  Suzanne est mon ex-belle-sœur mais aussi et surtout ma grande amie.  Elle a élevé cinq merveilleux enfants toute seule.   Je me souviens de toutes nos marches de soirée où elle se livrait au gré des tempêtes et des marées de sa petite vie.   Et  aujourd’hui je peux vous assurer que  si ça marche chez nous c’est grâce à sa loi…oui ! Oui ! Sa façon de faire et de vivre sa vie.  

Vous savez sûrement que  la vie peut être longue et complexe!   Tant d’étapes à franchir, d’obstacles à surmonter, de désirs à apprivoiser, d’émotions à gérer, tant de conditions avant d’atteindre l’insondable équilibre de l’être.    Le bonheur est une chose, l’équilibre en est une autre.   Sans y mettre les mots,  Suzanne l’avait bien compris et elle arborait une méthode bien à elle  pour le "on arrête jamais!".

 Rendre chaque obligation moins pénible pour tendre vers les petits bonheurs.  

  D’accord faut faire le souper mais on peut très bien faire le repas qui nous plait, mettre la vaisselle des grands jours.   Et de la vaisselle laissée dans un évier un soir, ça ne se sauve pas!  Oui je devrais la faire !  Mais je peux choisir le temps et le comment de chaque chose à faire.  J’ai encore l’image en souvenir d’une Suzanne assise sur un coin de sofa, chat bien étendu sur ses cuisses, sirotant son café tiède en prenant le temps de parler à ceux qu’elle aime…et ce même si elle croulait sous les tâches à faire! 

 Chez moi j’ai une chance inouïe….je suis maitresse de toutes ces tâches à faire, s’il me plait d’écouter la télévision en pliant 5 lavages qui sont une de mes taches quotidiennes et bien c’est ce qui arrive !    Et l’été je fais toutes les manucures et pédicures au soleil….en inventant un salon de soins des pieds, les filles adorent ça et la tâche s’effectue.  Et les tâches, je les partage, je les boude, je les repousse, je remets parfois ma démission et j’ingurgite du café souvent sur un coin de sofa en souriant devant les petites joies quotidiennes tel que Suzanne se le permettait en regardant ses chats qui continuellement la faisaient sourire….  

J’ai consacré  la majeure partie de mon existence à façonner ma vie.   Je suis allée au bout de mes limites pour les tester, les suspecter et les repousser et je me suis plus d’une fois cassé le bout du nez !  Je m’inspire  du passé pour composer mon quotidien mais j’ai su ne pas m’accrocher les pieds.  Je travaille toujours sur moi-même à temps plein, sans jamais me prendre trop au sérieux!   Mais j’ai surtout appris une chose…il faut savoir oublier les heures de labeur pour savourer un instant de bonheur….Déguster les amuse-gueules de la vie ça c’est la belle vie!

16:58 Écrit par veronique dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

ancien commentaire 31-05-2009 un seul motPublié
bravo! toute mon admiration ne peut se traduire par des mots.
amicalement
Laura

Posté par "Laura"
Sur le billet On n’arrête jamais !
» Voir tous les commentaires

31-05-2009 Publié
tu sais vero je ne t'aurais pas crêpé le chignon, bien au contraire, je comprends parfaitement le fait que tu t'ennuyais de tes tâches...c'est bien plaisant les vacances mais tu sais le mot le dit c'est des vacances, ca permet de se libérer du poids de nos existences, on se ressource pour mieux continuer note routine quotidienne et mieux apprécier ce qui nous entoure, mais même avec plusieurs enfants et des vies bien chargées, ca prends ces choses èa faire, je ne serais pas capable de me passer de ses besognes et encore moins de ma ribambelle de kids!!!!

Posté par "katt" Sur le billet On n’arrête jamais !
» Voir tous les commentaires

28-05-2009 Coeur d'OrPublié
Sous tes yeux scintillants
Se cache un éclat brillant
Ses personnes t'adore
Tu es leur Coeur d'Or

Petit bout de femme aux milles capacités
Ton home est leur cité
Ton monde est trésor
Et toi un Grand Coeur d'Or

Ton existence est sans limite
Nul ne t'imite
Tu es la maitresse du quatuor
Avec au fond de ton etre un magnifique Coeur d'Or

Affectueusement et chapeau pour ce que tu représente aux yeux de ses etres mal-aimé...xxxx

Posté par "Daniel.G"

Écrit par : veronique | 05/06/2009

Les commentaires sont fermés.